Page 3 - revue_N34_juillet_2021
P. 3

INTERVIEW






                                  GÉNÉRAL ÉRIC FREYSSINET,
                        CHEF DU PÔLE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LES


                                            CYBERMENACES (PNLC)











         PROPOS RECUEILLIS PAR JOCELYNE KAN, RÉDACTRICE EN CHEF DE LA REVUE DU GRASCO




          L.R.D.G. : Pour quelles raisons                                     La  mission  première  du  PNLC
          le pôle national de lutte contre                                    était  donc  de  conduire  un  plan
          les cybermenaces (PNLC) a été                                       d’action  pour  consolider  le  dis-
          mis  en  place  en  2019  et                                        positif  CyberGEND  et  d’assurer
          quelles sont ses missions ?                                         le pilotage national en temps de
                                                                              crise.
          L’objectif de la création du PNLC
          en 2019 était de renforcer la gou-                                  L.R.D.G.  : Quels  sont  les  axes
          vernance au niveau central du dis-                                  du plan d’action que vous me-
          positif  CyberGEND.  Celui-ci  s’est                                nez  pour  lutter  contre  les  cy-
          construit progressivement depuis                                    bermenaces ?
          la fin des années 90 et regroupait
          alors plus de 5 000 gendarmes, de-                                  Le  plan  d’action  que  nous  me-
          puis les correspondants en techno-                                  nons  depuis  2019  se  décline  en
          logies  numériques  (CNTECH)  dans                                  trois axes principaux qui s’inscri-
          toutes les brigades de gendarme-                                    vent  pleinement  dans  le  plan
          rie jusqu’au centre de lutte contre                                 GEND 20.24 du directeur général :
          les criminalités numériques (C3N)                                   la  proximité,  l’excellence  techno-
          à Pontoise.                                                         logique et les résultats opération-
                                            mique,  où  dès  le  mois  de  mars
          La  multiplication  des  affaires  ju- 2020  des  campagnes  préven-  nels.
          diciaires   d’ampleur,   dans   le  tives  ciblées  étaient  menées   Ainsi, sous l’angle de la proximi-
          champ  de  la  cybercriminalité,  vers  les  publics  les  plus  vulné-  té, il s’agit de poursuivre la densi-
          l’imbrication  de  plus  en  plus  rables  ou  ciblés  :  d’abord  les   fication du réseau CyberGEND  et
          forte  de  la  dimension  cyber  pharmacies  victimes  d’escro-     d’améliorer  sa  réponse  aux  at-
          dans  la  gestion  des  crises,  ont  querie  à  la  vente  de  produits   tentes des usagers.
          amené  le  directeur  général  à  sanitaires,  puis  plus  tard  de
          rechercher  un  pilotage  plus  di- nombreuses   collectivités   lo- Très concrètement, nous avons me-
          rect et plus réactif de ce dispo- cales,  hôpitaux  et  entreprises  né  avec  notre  direction  informa-
          sitif. Cela s’est particulièrement  ciblés  par  des  attaques  de  ran- tique (le service des technologies et
          ressenti pendant la crise épidé- çongiciels opportunistes.          des  systèmes  d’information  de


                                                                                                              3
                                                      N 34– Juillet 2021
                                                       °
   1   2   3   4   5   6   7   8