Page 4 - revue_N34_juillet_2021
P. 4

la sécurité intérieure ST(SI) ) le rap- dans les entreprises avec l’ENSIBS  caractérise par des courriers élec-
                                   2
          prochement  au  niveau  de  chaque  (École  Nationale  Supérieure  d'Ingé- troniques malveillants ou des ten-
          groupement de gendarmerie dépar- nieurs de Bretagne Sud) à Vannes.   tatives  d’escroqueries  par  diffé-
          tementale  des  spécialistes  des   Enfin, le plan d’action développe   rents vecteurs, y compris notable-
          systèmes  d’information  (les  gen-  une  dimension  opérationnelle,   ment sur les plateformes sociales
          darmes SIC) et des enquêteurs spé-  pour mieux mesurer l’impact des   ou  de  petites  annonces.  Les  at-
          cialisés  dans  l’enquête  numérique   menaces  cyber  et  conduire  –  en   teintes  aux  mineurs  sur  Internet
          et le traitement de la preuve sur les   lien  avec  les plans d’actions euro-  sont  toujours  très  prégnantes
          supports  numériques  (enquêteurs   péens EMPACT (European Multidis-  malheureusement,  qu’il  s’agisse
          NTECH) pour constituer 102 sec-   ciplinary Platform Against Criminal   de harcèlement numérique ou de
          tions  opérationnelles  de  lutte   Threats)  soutenus  par  EUROPOL  –   sollicitations sexuelles.
          contre les cybermenaces.
                                            des  efforts  sur  les  thématiques   Sur  l’ensemble  des  faits  de  cri-
          Au  niveau  régional,  11  groupes   les  plus  prégnantes,  depuis  le   minalité purement informatique
          cyber de sections de recherches   trafic de stupéfiants sur le dark-  (les  atteintes  aux  systèmes  de
          ont  été  renforcés  pour  consti-  web  jusqu’aux  botnets  et  ran-  traitement  automatisé  de  don-
          tuer  des  antennes  du  C3N,  en   çongiciels  en  passant  par  les   nées)  on  retrouve  d’abord  des
          capacité de traiter des enquêtes   atteintes  aux  mineurs  facilitées   accès  ou  des  maintiens  fraudu-
          de  la  même  complexité  au  plus   par Internet.                  leux dans des comptes (d’accès
          près des victimes et développer                                     à  des  systèmes,  des  courriers
          des  échanges  plus  riches  entre   L.R.D.G.  :  Quels  sont  les  liens   électroniques  ou  encore  des
          ces unités.                       entre  le  pôle  national  de  lutte   comptes  de  réseaux  sociaux)
                                            contre les cybermenaces (PNLC)    pour  faciliter  la  commission
          De  même,  nous  poursuivons  le  et  le  Centre  de  lutte  contre  les   d’autres infractions (notamment
          renforcement  de  la  formation  criminalités  numériques  (C3N)    des  escroqueries  et  des  diffu-
          des  gendarmes,  avec  l’expéri- et le commandement de la gen-      sions de logiciels malveillants).
          mentation  cette  année  de  com- darmerie  dans  le  cyberespace
          pagnies d’élèves gendarmes nu- créé  par  arrêté  du  25  février  Et ce sont bien ces derniers qui
          mériques,  donc  identifiés  dès  2021 ?                            ont  l’impact  le  plus  important,
          leur recrutement pour renforcer   Le PNLC et le C3N rejoindront le   en  particulier  les  rançongiciels.
          les  compétences  techniques  au   commandement  de  la  gendar-    L’évolution la plus notable en la
          sein de la gendarmerie. De nou-   merie  dans  le  cyberespace  qui   matière est qu’après différentes
          velles  formations  sont  réguliè-  constitue  en  quelque  sorte  la   phases,  ce  sont  aujourd’hui
          rement  créées  pour  nos  enquê-  prochaine  étape  dans  cette    massivement  les  entreprises  et
          teurs,  tel  le  stage  FINTECH  qui   transformation  pour  une  gou-  les  organisations  au  sens  large
          permet  de  former  des  enquê-   vernance  plus  dynamique  et     (administrations,    collectivités
          teurs  aux  méthodes  de  traçage   plus  transverse  de  la  réponse   locales,  établissements  de  san-
          et  si  nécessaire  de  saisie  judi-  apportée par la gendarmerie aux   té)  qui  en  sont  victimes.  L’im-
          ciaire  des  cryptoactifs  rencon-  enjeux de sécurité dans l’espace   portance de cette menace est liée
          trés dans  de plus en plus d’en-  numérique.                        à  une  véritable  professionnalisa-
          quêtes judiciaires.                                                 tion des acteurs cybercriminels et
                                            L.R.D.G.  :  Quelles  sont  les   en  particulier  la  mise  à  disposi-
          Nous  avons  aussi  développé  de                                   tion  de  rançongiciels  clés  en
          nouveaux  partenariats  avec  des   principales  menaces  en  ma-   mains  sur  des  plateformes  de
          acteurs  académiques  et  par     tière  de  cybercriminalité  et   type « crime as a service ».
          exemple rejoint la chaire de cy-  quel  est  selon  vous  le  plus
          bersécurité  des  grands  événe-  grand  danger  notamment  au      Mais  cette  délinquance  numérique
          ments publics de l’Université de   vu  des  nouveaux  outils  con-  très  visible  ne  doit  pas  masquer
          Bretagne  Sud  ou  expérimenté    nectés ?                          d’autres réalités tout aussi préoccu-
          une  formation  à  l’attention  de  En volumétrie, les Français sont  pantes comme le détournement de
          nos enquêteurs départementaux  touchés  par  une  délinquance  données personnelles, le vol de
          et  spécialistes  de  la  prévention  numérique  du  quotidien  qui  se  données  dans  les  réseaux  des


         4

                                                        °
                                                       N 34– Juillet 2021
   1   2   3   4   5   6   7   8   9