Page 7 - revue_N34_juillet_2021
P. 7

PHÉNOMÉNOLOGIE DE LA CRIMINALITÉ ORGANISÉE



                                 LE TRAFIC DE STUPÉFIANTS :


                      PREMIER MARCHÉ CRIMINEL EN FRANCE









                     STÉPHANIE CHERBONNIER

                     CONTRÔLEUR  GÉNÉRAL,  CHEFFE  DE  L'OFFICE  ANTI-STUPÉFIANTS  (OFAST)
                     DE LA DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE (DCPJ)






                 remier marché criminel au  animent et coordonnent la lutte  «  marché  classique  »  où  se  ren-
                 monde, le trafic de stupé- contre  les  trafics  de  stupéfiants,  contrent  une  offre  et  une  de-
                 f
                  a
                  i
          P nts est particulièrement  avec l’ensemble des acteurs fran- mande : il repose sur une produc-
          actif  sur  le  territoire  français.  çais (partage du renseignement,  tion,  une  consommation  et  des
          Face à cette menace croissante, le  identification de cibles d’intérêt  prix. L’activité criminelle du trafic
          Gouvernement  a  fait  de  la  lutte  prioritaire), mais aussi à l’interna- de  stupéfiants  génère  une  véri-
          contre  les  stupéfiants  une  prio- tional, en favorisant les liens avec  table  économique  parallèle  qui
          rité nationale de premier ordre.  les  pays  partenaires  dans  les  échappe au contrôle de l’État.
          C’est  dans  ce  contexte  que  le  zones  de  production  et  de  re-
          plan national de lutte contre les  bond, en développant la coopéra-  A. Un  marché  concurrentiel
          stupéfiants a été annoncé par les  tion avec les pays hébergeant des   régi  par  la  loi  de  l’offre  et
          ministres de l’Intérieur, de la Jus- trafiquants d’envergure.
          tice  et  chargé  des  Comptes  pu-                                 de la demande
          blics, à Marseille, le 17 septembre   L’état  des  lieux  réalisé  par   L’offre en stupéfiants est caracté-
          2019.                             l’OFAST durant ses 18 premiers    risée  par  une  production  soute-
                                            mois  d’activité  met  en  exergue
          Six  axes,  55  mesures,  ce  plan   le  fait  que  le  marché  de  la   nue qui tend désormais à se déve-
          porte  une  véritable  politique  pu-  drogue génère des profits consi-  lopper en dehors des zones tradi-
          blique  de  lutte  contre  les  trafics   dérables,  souvent  sous-estimés   tionnelles  de  production,  y  com-
          de drogues, passant par une meil-  (I),  que  ce  marché,  dirigé  par   pris  en  Europe  et  en  France.  La
          leure  connaissance  de  la  menace   des  groupes  criminels  d’enver-  demande en stupéfiants est forte-
          pesant  sur  notre  territoire,  mais   gure, utilise les codes des entre-  ment liée au nombre de consom-
          favorisant  également  une  ap-   prises  commerciales  classiques   mateurs qui a évolué en France au
          proche  globale  de  la lutte  contre   (II), mais surtout que ce marché   cours  des  deux  dernières  décen-
          ces trafics. La mise en oeuvre de   illégal  est  basé  sur  la  violence,   nies.  Quant  aux  prix  des  stupé-
          cette politique publique a été con-  la  corruption,  tout  en  promou-  fiants, ils reflètent la volonté des
          fiée  à  un  acteur  majeur,  l’office   vant un contre-modèle (III).   trafiquants de proposer des mar-
          anti-stupéfiants  (OFAST),  service                                 chandises en cherchant à maximi-
          à compétence nationale, créé le                                     ser les profits.
          1   janvier 2020.  L’OFAST  est  le   I.  Un marché  illégal extrê-
           er
          chef de file de la lutte contre les   mement lucratif                 i.  Une  offre  de  produits  stu-
          stupéfiants en France.                                                péfiants très abondante
                                            De  nature  criminelle,  le  trafic
          L’OFAST et son réseau territorial  de stupéfiants est pourtant un  Comme  sur  tout  marché  légal,


                                                                                                              7
                                                      N 34– Juillet 2021
                                                       °
   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12